Découvrez le portrait du Chef Cuisinier de la Maison Bronzini.

Chaud devant ! Entretien avec le Chef cuisinier de la Maison Bronzini

En cuisine, Denis Blin met les petits plats dans les grands ! Le nouveau Chef cuisinier de la Maison Bronzini est un amoureux des produits frais et locaux, une passion qui le guide dans ses réalisations quotidiennes. Sa personnalité s’exprime dans ses plats, notamment à travers son goût pour les jeux de textures, de couleurs, ou bien encore le mélange entre cru et cuit. Parfumée à l’huile d’olive du Moulin, sa cuisine méditerranéenne est une ode au métissage des saveurs.

Juste avant le service de midi, le Chef nous a accordé un temps d’échanges autour des particularités de son approche culinaire. Rien qu’en l’écoutant parler, les papilles commencent à saliver ! 

Le parcours d’un Chef cuisinier atypique

Originaire du Loire et Cher, c’est à Paris qu’il commence ses études et fait ses armes. Doté d’un tempérament enthousiaste et passionné, plusieurs portes vont s’ouvrir sur son chemin dont le prestigieux hôtel Westminster ou encore l’hôtel Meurice et le restaurant Guy Savoy. 

Puis, c’est dans une ambiance tropicale, sur les plages de la Martinique, que le Chef cuisinier découvre le plaisir de composer avec des épices exotiques. 

En 2013, il choisit de poser ses valises dans le Sud de la France. Après s’être lancé dans une activité de restauration proche du Pont du Gard, il reprend un Mas et lance une activité de traiteur. C’est ainsi qu’il rencontre et a un coup de coeur pour la Maison Bronzini

 

Rencontre avec Denis Blin Chef cuisinier du Bistrot de la Maison Bronzini

Une approche culinaire vivante ! 

C’est dans la magnifique verrière de la Maison Bronzini que Denis Blin nous fait des confidences sur sa vision de la cuisine et sa manière de travailler.

Maison Bronzini : Comment qualifiez-vous votre cuisine au sein de La Maison Bronzini ? 

Denis Blin : L’idée de la maison, c’est de travailler à l’ardoise avec une carte, qui change au fur et à mesure des saisons, des semaines. Les plats restent jusqu’à 3 semaines maximum. 

 

Cette évolution perpétuelle s’explique par notre envie de privilégier des produits frais, de saison, provenant de fournisseurs/producteurs locaux. 

L’approvisionnement du Bistrot en légumes frais se fait d’ailleurs sur les 2 hectares cultivés en transition sur mon Mas de Martyere à Castillon du Gard. 
 

Toute l’équipe porte une attention particulière à la qualité des produits et au renouvellement des recettes. Nous créons nos plats à partir des arrivages, et non l’inverse. Par exemple, si notre poissonnier peut nous fournir du bar sauvage en quantité, c’est à partir de ce produit frais que nous allons chercher notre inspiration pour la carte du moment. A ce titre, nous nous inspirons des pays scandinaves qui revendiquent une cuisine en accord avec ce que nous offre la nature au fil des saisons (et non ce que produit l’industrie alimentaire). 

Maison Bronzini : Comment élaborez-vous les recettes de la carte ?

Denis Blin : J’encourage l’équipe à créer les recettes avec moi. Lorsque les idées sont partagées par tous, on a une restitution beaucoup plus intéressante au niveau de l’investissement dans le travail. C’est aussi une façon de préparer l’avenir, avec des jeunes que l’on va essayer de faire évoluer au sein de la maison.

S’impliquer dans l’élaboration des recettes est une véritable source de motivation, et cela se ressent dans la qualité du travail culinaire. Nous avons besoin d’osmose et de plaisir au sein de l’équipe, afin de donner un supplément d’âme à notre cuisine. 

Portrait du Chef cuisinier Denis Blin, Maison Bronzini

Maison Bronzini : Quel est votre prochain projet ? 

Denis Blin : Nous avons mis en place un brunch, des tapas, et maintenant, nous envisageons de créer un espace rôtissoire. Notre envie est de mettre en place quelque chose d’assez simple et accessible, sans artifice : une volaille, une rôtissoire et un beau petit jus au thym de garrigue. Une nouvelle carte qui nous tient tous en émoi, liée à notre désir d’authenticité et de diversité. 

Maison Bronzini : Y a t-il encore des nouveautés à venir ? 

Denis Blin : Oui, nous avons envie de partager notre amour des beaux produits directement en salle avec nos clients. C’est le cas par exemple avec notre risotto Carnaroli : c’est sous les yeux du client que l’on vient râper de la truffe d’été du Mont Ventoux sur le plat. Nous avons aussi imaginé servir un  poisson sauvage de Méditerranée en croûte de sel découpé en salle. On ne manque pas d’idées pour partager ces moments de plaisir et de découverte culinaire !

Crédits photos : C'est Ma Food

Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
3 + 8 =
More information?